15 km du Puy en Velay

Jacques s’est rendu à son traditionnel rendez-vous du 1ier mai.

Me voilà pour la 25ème fois au départ de cette course des 15 km internationaux du Puy en Velay.
Pas d’objectif particulier pour ma première course de l’année si ce n’est rallier l’arrivée en moins de 1h05. En effet
je n’ai pas pu avoir une préparation sérieuse à cause de mon mollet gauche qui n’a cessé de m’ennuyer depuis janvier.
Je pars quand même très vite histoire de tester ce mollet pour voir s’il tient ou pas. 3’43 » pour les deux premiers km ;
une allure de fou que je ne peux pas tenir longtemps. Je ne constate aucune douleur. Je suis rassuré et je reprends une
allure normale pour faire ma course tranquillement en prenant le plus de plaisir possible. J’arrive en 1h03mn34s. Un
temps très insuffisant par rapport à mes temps habituels qui se situent plutôt entre 58mn et 1h mais une agréable
surprise en constatant que sur un millier de concurrents je termine 117ème. A l’arrivée la majorité des coureurs sont
déçus de leur temps et ont vraiment souffert de la chaleur. Eh oui ! il faisait chaud ! J’avais sorti le short pour la
première fois de l’année.
L’organisation avait également tout mis en place pour que le record des 15 km (41’05 ») soit battu. Malheureusement les
lièvres n’ont pas été à la hauteur et le champion s’est retrouvé seul dès le 7ème km. Il termine en 41’55 », loin de ce
record mais il bat le record de l’épreuve.
Rendez-vous le 1er mai 2020 pour la 38ème édition et ma 26ème. Quand on aime on ne compte pas (enfin si moi je compte
puis que je suis prof de math).

Classement 117ème et 11ème M2H

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.