Retour sur le Tour de Fiz d’Olivier

Olivier nous présente ses impressions sur sa participation aux 5 refuges.

C’était le 10 juillet en Haute Savoie entre Sixt fer à cheval et le plateau d’Assy .
Beau temps et paysages superbes !

Inscrit depuis mi janvier j’ai eu le temps de me préparer ; 3 repérages échelonnés de 3 semaines m’ont permis de découvrir le tracé et aussi d’apprendre à gérer la nourriture pour ne pas caler en chemin .
Je pense également que ma semaine d’alpinisme avec plusieurs 4000m m’a bien aidé dans la course.
Sur conseil de personnes plus expérimentées, je suis parti cool (avec un collègue de travail) car au départ,on a 700 ou 800m sur route avant d’emprunter un chemin de forêt et d’attaquer 1400 m de Positif !
Le rythme que j’ai eu m’a convenu et mon obsession a été de ne surtout pas oublier de manger et de boire régulièrement, ce que je fait.
Une bonne heure a été nécessaire pour arriver au refuge de Platé 2050m et premier ravito rapide, puis montée au col de Portette 2354m.
A peine franchi ce col ,ça redescend dans l’alpage avec de superbes paysages, je suis surpris par ma vitesse car j’arrivais à doubler !

Deuxième ravito au refuge de Sales 1850m .La suite de la descente s’est faite derrière une nana avec un rythme de fou. Heureusement que la montée est revenue pour que je reprenne mon allure.
Je suis content de pouvoir croquer les concurrents les uns après les autres .je commence quand même à tirer la langue, je suis à mi course.

Troisième ravito au refuge Alfred Wills 1800m, je mange bien , il y a des abricots du fromage, de l’eau petillante ,pain d’épices, saucissons et des tucs. Il faut vite repartir pour ne pas perdre trop de temps ; je continue donc de manger en marchant direction le lac d’Anterne, puis le col d’Anterne 2260m .
S’en suit une descente technique qui passe par le refuge Moëde d’Anterne avec le 4° ravito ;
Huum il y a de la pastèque ! que je dévore !
La descente continue longtemps encore jusqu’au 5°ravito à 1430m et le dernier refuge :le chalet d’Ayères.
La descente m’a bien usé et je suis seul à présent, j’attaque la dernière montée sans trop me poser de questions. Ouf je suis en haut des pistes de plaine joux ; je pensais descendre par de jolis sentiers …et c’est par les pistes d’alpin (piste de 4X4) que l’on arrive au dernier des ravito à plaine joux.
Descente bien cassante !!!
Dernière portion avant l’arrivée et là je me suis tiré la bourre avec 2 nanas pendant 5 km de descente. Je pensais qu’elles étaient dans le top 5 ! Je n’imaginais pas un instant finir avec une telle vitesse . J’en ai profité pour doubler quelques coureurs à bout , et c’ est la fin! super !Finalement les nanas étaient 8° et 9°.

5H51 pour ces 38km et une 85° place sur plus de 600 arrivés.
Content d’avoir pu gérer un 38 km sans bobo et non épuisé comme les dernières fois. Je pense que ma gestion de la nourriture a été bonne .
15 jours de vacances et de repos auront fait du bien ….reprise du boulot lundi ,snif

Olivier

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.