Samoëns Trail Tour

Retour à la course pour Jef après un arrêt forcé de plusieurs mois, il était au départ du Tour de Griffe – 33km/2250mD+, voici son récit:

Un truc cool histoire de retrouver confiance et me rassurer.
Tu parles,ce fût une belle balade bien droit dans le pentu dans nos belles montagnes.
J’avais une certaine appréhension car c’était mon 1er dossard depuis la Saintéxpress en Déc 2017!!!
J’ai un peu cumulé les pépins physiques depuis un moment.
Et voilà nous voici à Samoens avec Eve & Bogo.
Des coureurs(ses) plus affûtée que toi partout.
M’en fou je partirai dans les derniers.
Mon but c’est de finir.et surtout de ne pas me faire mal.je dois écouté mon corps.«hein Marina»
Et feu me voilà parti avec le troupeau,1200 dossards.
Après un p’ti tour ds le village,histoire étirer le peloton…mais que dalle à la 1ère montée c’est le 1er bouchon ,10mn de piétinement..
Ça donne le ton,attente et surtout sentiers droits ds la pente..(j’aimé un peu 😛)
Je me sens bien malgré une foule de questions ds mon tét kaf(=ma tête de cafre)
J’avais divisé la course en 3 étapes.correspondant aux ravitos solides.
11,17 et 25ème km soit le total ~du D+
J’arrive àu 1er ravitos.content de retrouver eve&bogo.
Je me sens bien malgré le gros coup de chaud,car même si j’avais décidé de rester tranquille,l’esprit
De compétition revient vite,et je double dès que je peux en montée..
Je change de maillot histoire de faire le reste de la course sous les couleurs de Runvalserine.
Merci d’ailleurs à vous tous les copains zé coupines,
Pour nos belles sorties de groupes.
Je repart confiant malgré une couille je viens de me rendre compte que je ne peux pas mâcher.
Et oui j’ai une otite et mer de.
Heureusement qu’il y à des bananes et de la pastèque..
Je file donc vers le 17ème km.
Les sentiers sont magnifiques de beaux singles en forêt,des vues superbes sur la vallée du Giffre.Et des montées de ouf..
La bâtons y servent!!.
Je passe et ne traîne pas au 17.bien appréciable la Salvetat ,je rempli un bidon.arrivé à manger des fruits secs.Et gooo..droit ds la pente et hop hop,je continu de doubler..ça motive et surtout aucune douleurs.
Du 22 o 25km ça grimpe ça grimpe dure,j’ai un coup mou.La tu grimpes tout au moral et comme les gens autour de toi ont l’air de souffrir autant.tu te dis ben c’est normal.
J’arrive enfin au 25km et je sais que j’aurai avalé quasiment tout le D+..
Eve&Bogo m’attendent au sommet de la piste de ski.ça fait toujours du bien ô moral
J’arrive à manger enfin un peu de solides.
3 Tuc et morceaux de jambon..
Je repart requinqué..Rdv est pris à l’arrivée.
J’ai aucunes douleurs et je sais qu’il me reste environ 6km de descentes mais presque 1000 -.
Et surtout 2km de sentiers hyper boueux.
J’attaque gonflé à bloc la descente et double encore.
Et badaboum me voilà par terre pour un bain de boue.Heureusement je n’ai pas les dragonnes.
Mais pas grave,je relance et je réussi à me nettoyer un peu ds une fontaine.
Et puis tu sais que c’est bientôt la fin …
Néanmoins j’ai les jambes qui commencent à durcir.
Mais c’est bon,j’entend la rivière et un bénévole m’annonce 2km avant l’arrivée.
Je remet un coup et voilà eve&bogo qui sont là.reste comme d’hab ce put…de derniers km à faire le tour du lac pour rejoindre l’arche d’arrivée.
Eve&bogo me tire ça fait du bien.
Bogo à soif et décide en pleine course de se jeter à la rivière…Eve réussi un magnifique geste technique en le ramenant sur le terre ferme,sans faire tomber le coureur que l’on vient de doubler…😂
Et voilà je suis finisher de la TDG…
6h47mn…
Une belle course,organisation et ravitos top.
Une magnifique vallée.
Il faudrait qu’il mette des sas o départ.
1200 coureurs ça bouchonne encore au 17ème km, sur les passages techniques..

Jef

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.