Trail du Petit Saint Bernard

Olivier et Thomas se sont élancés sur le « dernier trail de haute altitude de l’année » et profité des paysages grandioses

Compte-rendu de Olivier

Pour moi qui aime les grands espaces, le trail du Petit Saint Bernard, c’est le must. Paysages fantastiques, magiques, grandioses comme peut  l’offrir la montagne.

Mais je reviens  sur le coté sportif. Départ 6 heures. Il fait frisquet. Les premiers kilomètres sont aisés, parfait pour un échauffement. Arrivent ensuite les deux grosses difficultés du trail : col de l’Ouillon et de la Forclaz. Je monte à mon rythme, facilement. J’ai des soucis avec ma poche d’eau mais j’ai une petit gourde, tout va bien.

A quelques mètres du passage au 22ème kilo (ravitaillement), grosses douleurs aux adducteurs et petites crampes. Le moral en prend un coup, je n’ai fait que le tiers de la course. Je retrouve Emma et Hélène. La tentation d’abandonner est vive. Thomas vient juste de repartir. Les filles règlent le problème de la poche d’eau. Le tuyau n’était tout simplement pas clipsé !!! Je décide de continuer, me donnant la possibilité de faire demi-tour. Quelques centaines de mètres, et puis tout roule. Les douleurs ont disparu, le plaisir revient. Les kilomètres s’égrènent. Environnement sauvage, purée que c’est beau ! Passage à 2800 m (40ème km) fin des grosses difficultés. Descente très technique. Je tiens le 12km/h ce qui n’ai pas si mal après 8 heures de course. Puis les derniers longs  kilomètres, la fatigue est là. Passage de la ligne. Je retrouve Hélène transie de froid puis Thomas et Eric  satisfaits d’avoir réussi les moins de 10 heures. Emma bien sur est là aussi.

J’ai fait une super préparation donc je suis un peu déçu par mon chrono. Mais pour la première fois, les  trois semaines précédent la course,  je n’ai pas négligé le coté nutrition et préparation physique. Résultat pas de problèmes gastriques ni douleur au dos que je pouvais avoir lors d’un trail.

Voilà pour mes impressions. Bravo à Thomas pour sa perf et merci à lui, de m’avoir suivi dans cette aventure. Merci à tous pour vos encouragements, et puis, évidemment, merci à ma coach,  préparatrice physique,  nutritionniste et supportrice numéro 1.

Compte-rendu de Thomas

Après 12 semaines de préparation avec un programme complet fournis par Hélène, nous voici tout les 3 (avec Olivier et mon ami Éric) en route pour une grande aventure.
Sur la ligne de départ du TPS, il règne une ambiance vraiment convivial, sans aucune pression dans l’air car aucunes stars du trail n’était là, juste une grosse centaine de passionnés avide de découvrir les magnifiques paysages de cette vallée désertique et très naturelle.
Quelques kilomètres de goudron sous un ciel étoilé pour l’échauffement et nous voilà dans la première grosse bosse. Arrivée en haut le jour était levé, c’était magique mais un vent très froid soufflait, donc 2 petites photos et c’est reparti !
Je trotine allure rando course jusqu’au 2ème ravito des 22km, ou Emma m’attend pour mon ravitaillement éclair mais dans la précipitation et le froid j’oublie de recharger les barres, gels et pâtes de fruits. (Ps : grosse crampes à 2km du ravito… Pas normal mais on verra… )
Arrivée au 28 ème km, au niveau du passage à la corde dans la neige, je rencontre un coureur expérimenté avec qui je reste bien 1h15 mns (c’est lui qui tire, moi je suis ^^). Il me donne un médoc pour les crampes vers le 31 ème km mais ça passe pas vraiment…
Après une pause obligatoire de 20 mns au 38 ème km (problème de transit), j’arrive au ravito des 44km pas très frais… La bonheur humeur des bénévoles et un morceau de tomme plus tard ça va mieux, je retrouve la lucidité !
Tout au mental pour courir sur les longues portions de chemins carrossables et avaler les derniers kilomètres. Je dépasse un coureur qui marche, et un autre me rattrape; on se met à discuter pour se motivé l’un l’autre. Il me donne un médoc pour les crampes et c’est direction la ligne d’arrivée avec l’objectif à tenir sous la barre des 10 heures !
À l’arrivée Emma et Hélène m’attendent, ainsi que le speaker a qui je dit quelques mots. Je suis épuisé, mais tellement de joie en passant cette ligne !
Bière + Tartiflette pour la récompense 🏆
Merci à toi Oliver qui m’a offert la possibilité de faire cette course, à toi Hélène qui a su me donner les bons conseils pour réussir et à tout ceux qui m’ont envoyer des messages d’encouragements et félicitations !

Nom Temps Clt Clt Cat
Thomas 09:46:56 45 30 SEM
Olivier 11:05:35 96 8 M2M

 

Tous les résultats…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.