Une nuit sur les crêtes du Jura avec Stéphane Brogniart

Dans le nuit de samedi à dimanche, 4 coureurs, Ludo, Tounsi, Jef et Jean-Philippe, s’étaient donnés rendez-vous dans la nuit pour retrouver à Lelex l’ultra-trailer Stéphane Brogniart  et l’accompagner jusqu’à Bellegarde par les crêtes (Crêt de la neige, Reculet, …). En effet ce dernier s’est lancé, samedi matin, dans son projet de la Traversée du Jura par la GTJ de Pontarlier à Bellegarde pour établir un temps de référence sur ces quelques 190km et 7000m de dénivelé.

C’est ainsi après une attente de 3h30 entassés dans une voiture à Lelex (dehors il faisait 2°) que nos valeureux trailers se sont accrochés aux baskets de Stéphane vers 4h du mat. Leurs efforts furent récompensés par le panorama sur le levé de soleil sur le lac Léman depuis les hautes crêtes du Jura.

Au chalet du sac c’est Thomas et Jek rejoignirent le groupe au petit matin, et Christelle dans le sentier des Vaches, tous arrivèrent dimanche à 10h30 à Bellegarde entourés des enfants du CABB.

Stéphane Brogniart établi donc le temps de référence de 26h30, quelle belle aventure et quelle belle expérience de partage avec un grand champion très accessible!

Un film sera bientôt disponible où on devrait au moins voir une partie de l’interview notre porte-parole Jef !!

Résumé de la Traversée: http://mailchi.mp/b36f83af6cc9/j-5-avant-la-traverse-du-jura-de-stphane-brogniart-913497?e=c0158424f0

Retours de Jef:

Tout a commencé par Post Facebook.Tentative de record sur la traversée du Jura par Stéphane Brognard,190km, arrivée à Bellegarde. Le Mr a déjà au compteur la traversée des Vosges.
Je soumets l’idée à Bertrand de faire quelque chose pour son accueil et son accompagnement sur la dernière partie de la Gtj. De plus ça colle bien avec le plan entrainement des 80km.
Finalement,on l’accompagnera de Lelex à Bellegarde, soit la partie la + technique et la plus belle.
Nous 4 valeureux ou inconscients traileurs à l’escorter… Tounsi,Ludo,Jean Phi (sponsor du trail de la Michaille) et moi même.
Le doute nous tiendra un moment !!!va t’on pouvoir le suivre !!!
Samedi 8h, Stéphane s’élance de Pontarlier. Il avale les 26 premiers km en 2h30…Totoche lo gars y avance !!
Rdv à minuit pour rejoindre Lelex aux mains expertes de Bertrand… notre chauffeur. Et oui faudrait pas arrivé à la bourre et partir sans échauffement,hein…
Ben on s’est réchauffer à 5 dans la Mégane de 1h à 3h30..2°c dehors et nos cerveaux en ébullition, va t’on pouvoir le suivre et faire honneur à nos couleurs « Run Valserine », qui vont nous manquer pour rentrer triomphalement dans nos murs..
Finalement des loupiotes arrivent de Lajoux…Eh ben non, il est la, malgré 3hr pour 20km…il est peut-être fatigué ..
On sortent tout engourdis et bien heureux de respirer un air sain… Finalement,il fait une pause de 30mn. Il veut dormir un peu..Ah il fatigue!
On se remet au chaud 15mn à peine et des frontales déchirent la nuit….Y’a des Nao . Merci à Bertrand d’avoir garder un œil ouvert.
Tout le monde dehors…donc on part au cul de la troupe, c’est pas le moment de se faire distancer, cherchez pas,y’a pas échauffement. Nous voilà partis pour le sommet du Jura..
Il fait pas chaud quand même… mais on se rechauffera très vite.On est tout de suite impressionné par le rythme qu’il nous impose…
On coupe au travers des pistes en direction du Ratou.. finalement nous sommes environ 10 personnes.
Il s’arrête déjà, oui il a chaud, un porteur vient à sa hauteur et récupére sa veste..lui aura fait 80km des Rousses jusqu’à Bellegarde.
La montée ce fait tout dans le noir et d’un pas rapide.
On aura droit à un magnifique levé de soleil en arrivant sur la crête, le tout balayé par un vent glacial et mes 3 couches ne sont pas de trop, ni les gants d’ailleurs, hein Ludo…
Un coureur viendra à notre rencontre de Gex,et nous offrira du thé bien chaud, ce sera la seule longue pause de 7mn…
Durant toute cette 1ere partie sur la crête, nous aurons droit à de belles rencontres avec la faune. Malgré le vent la vue à 360° me réjouit.
On voit plein de lacs du Jura, le Léman sur toute sa longueur, au loin la chaine des Alpes … magnifique cette promenade sur la crête.
On passe le cirque de Chezery où des cabris jouent avec la gravité…
Maintenant qu’il fait jour la discussion est plus facile entre nous…stop Steph arrêt pipi, tout​ le monde zizi dehors…et ce sera comme ça toute la matinée.. pipi, miam miam, trop chaud… C’est lui le patron.
D’ailleurs durant un arrêt à la Poutouille, j’ai oublié l’une de mes dragonnes… j’ai fait 600m A/R pour la récupérer et lui il avance.
Ça c’est impressionnant ,il a 160km dans les jambes et rien paraît, il reste régulier tout le temps.
Il nous dira quand même, je suis presque fatigué et avoir eu un coup de barre au départ de Lelex !!!
La portion en forêt est très agréable, c’est d’ailleurs à ce moment que l’équipe photo et vidéo nous quitte. Tounsi me fera remarqué qu’il sont aussi bon que Bogo dans les A/R et les accélérations, punaise ils galopent pour  tirer profit du meilleur cadrage…
Ah j’oubliais la grotte de la Marie, magnifique ce passage vertigineux, et les Combes avant Thoiry devant qui marquent l’entrée de la Réserve ..
Merci à Jean Phi pour son savoir sur la région.
Mine de rien ça en fait d’un bout sur la crête pour rejoindre la Goutte.
Au refuge du Sac , Thomas et Jec nous attendent, ils prennent le train en marche et il faut sauter dedans car il s’arrête pas !!!
On fera la montée via la Pierre à fromage en 25mn..et là notre cité nous tend les bras..
On pensait mettre 2h à 2h15 pour descendre et ben non, Steph veut rentrer au plus vite, on évitera les Pertes, ce sera Ballon,Coupy et Jeanne d’Arc.
Après plusieurs coups de fil à Bertrand, pour caler notre arrivée…ce sera 10h33…la fin de sa traversée de + 190km et +7000D+.
Du Sorgia d’en haut à Bellegarde on mettra finalement 1h30, entre-temps on récupèrera Christelle à Metral.
Les enfants du Cabb l’accueillent sur le Pont de Coupy dans les hourras…
Pour nous ça s’arrête là, on le laisse partir seul passé la ligne d’arrivée.
Je pense qu’à ce moment, tous les Runvalserine man’s et woman sont contents de leur aventure.
Moi je suis heureux d’avoir partager une partie de cette tentative de chrono sur la Gtj.
Et d’avoir pu côtoyer un instant un traileur de ce niveau.
Merci à Bertrand pour toute son implication et le travail fourni pour mettre cette animation en place.
Car en dépit des couleurs représentées à l’arrivée, c’est bien Runvalserine les méritant…
Voilà un bon souvenir de plus ds les mollets.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *